offensive

offensive

offensive [ ɔfɑ̃siv ] n. f.
• 1587; de offensif
1Action d'attaquer l'ennemi, en prenant l'initiative des opérations. attaque. Prendre, reprendre l'offensive. Passer à l'offensive. Une offensive : attaque d'envergure, exécutée à l'échelon d'une grande unité. Préparer, déclencher une offensive. Offensive terrestre, aérienne.
2Attaque, campagne d'une certaine ampleur. Offensive diplomatique, publicitaire. « L'offensive qu'elle prenait plaisir à mener contre les jeunes générations » (Maurois). Fam. Une offensive de charme. (Choses) Littér. La première offensive de l'hiver. « Le mistral a différé son offensive » (Colette). Adv. OFFENSIVEMENT , 1718 .
⊗ CONTR. 1. Défense, défensive.

offensive nom féminin Action stratégique d'une force armée, destinée à imposer à l'ennemi sa volonté, à le chasser de ses positions et à le détruire. Attaque militaire de grande envergure sur le plan tactique. Ensemble d'actions entreprises contre un adversaire ; initiative, mouvement en avant visant à faire reculer un adversaire : Offensive diplomatique. Action de phénomènes naturels prenant le caractère d'une attaque brusque : Offensive de l'hiver.offensive (citations) nom féminin Benjamin Constant de Rebecque Lausanne 1767-Paris 1830 C'est un grand avantage dans les affaires de la vie que de savoir prendre l'offensive : l'homme attaqué transige toujours. Journal intime offensive (expressions) nom féminin Offensive de paix, initiative diplomatique visant à faire cesser ou éviter un conflit armé. Prendre l'offensive, passer à l'offensive, attaquer. ● offensive (synonymes) nom féminin Attaque militaire de grande envergure sur le plan tactique.
Synonymes :
Ensemble d'actions entreprises contre un adversaire ; initiative, mouvement en avant...
Synonymes :
offensif, offensive adjectif (ancien français offendre, du latin offendere, heurter, blesser) Qui attaque, qui sert à attaquer : Guerre offensive. Armes offensives. Qui a l'esprit combatif, qui est prompt à l'attaque : Être un peu trop offensif dans ses questions.offensif, offensive (expressions) adjectif (ancien français offendre, du latin offendere, heurter, blesser) Alliance offensive et défensive, traité par lequel deux ou plusieurs États conviennent de s'assister, pour attaquer comme pour se défendre. Retour offensif, reprise de l'attaque par une troupe qui a été contrainte de céder du terrain ; nouvelle attaque de quelque chose, de quelqu'un : Retour offensif du froid.offensif, offensive (synonymes) adjectif (ancien français offendre, du latin offendere, heurter, blesser) Qui attaque, qui sert à attaquer
Contraires :
- défensif
Qui a l'esprit combatif, qui est prompt à l'attaque
Synonymes :
- bagarreur (familier)
- pugnace (littéraire)

⇒OFFENSIVE, subst. fém.
A.ART MILIT. Opération militaire, généralement de grande envergure, où l'on prend l'initiative de l'attaque. Synon. attaque. Garder, prendre, freiner, amorcer l'offensive; arrêter, stopper une offensive; offensive alliée; offensive concentrée, générale, limitée; grande offensive. Le général Dubail me faisait savoir que sa droite était soumise à une sévère offensive ennemie (JOFFRE, Mém., t.1, 1931, p.281). Dans le secteur de Hoa-Binh, où l'on attend l'offensive qui se déclenchera, croit-on, vers la fin du mois, on ne signale que des activités de patrouilles (Le Monde, 19janv. 1952, p.10, col. 3-4):
1. En Libye, il semble que les Britanniques, avec l'aide des Français du général De Gaulle aient arrêté la nouvelle offensive de Rommel...
GREEN, Journal, 1942, p.223.
Prendre l'offensive, passer à l'offensive. Attaquer. V. défensif ex. 4.
B.P. anal.
1. Action ou ensemble d'actions, mettant généralement en jeu des moyens importants, entreprise contre un adversaire ou en vue d'un objectif. Synon. attaque, croisade, bataille, campagne. Offensive antidrogue, diplomatique. Elle cherchait à reprendre l'offensive par quelque mot direct et blessant (MAUPASS., Contes et nouv., t.2, M. Parent, 1886, p.598). Une redistribution des forces politiques (...) qui rende plus aisées les offensives anticléricales (MARITAIN, Primauté spirit., 1927, p.99). Il s'agit donc cette fois, vu l'ampleur du budget —2 millions et demi de F —d'une véritable offensive antitabac (Le Point, 27 sept. 1976, p.112, col. 2).
Prendre l'offensive, passer à l'offensive. Attaquer. C'est un grand avantage dans toutes les affaires de la vie, que de savoir prendre l'offensive (CONSTANT, Journaux, 1804, p. 132):
2. Le prolétariat (...) n'a ni assez de cohésion, ni assez de conscience de classe, ni assez... et caetera, —pour passer à l'offensive, et conquérir le pouvoir!
MARTIN DU G., Thib., Été 14, 1936, p.46.
Offensive de charme. Opération de séduction menée sur une grande échelle ou avec beaucoup de moyens. Plus que jamais, parce qu'il a perdu des points sur le terrain électoral, le PC va se replier en force sur celui des entreprises. Et là, nous sommes les seuls [les dirigeants de la CFDT] à pouvoir le gêner vraiment. D'où l'offensive de charme tous azimuts à notre égard qui vise, en réalité, à nous neutraliser (Le Point, 17 oct. 1977, p.69, col. 3).
2. Action d'une chose, notamment d'un phénomène atmosphérique, ressentie comme une attaque. Offensive du dollar; offensive de l'hiver, du froid. Il commençait à deviner l'offensive insolite, qui, de la Cordillère des Andes, se rabattait vers la mer. Avant qu'il eût pu les atteindre, le cyclone raflerait les villes (SAINT-EXUP., Vol nuit, 1931, p.113). Hier aux Halles: Nouvelle offensive du rutabaga (L'OEuvre, 6 mars 1941):
3. Après une première période de beau temps et une débâcle hâtive (...) le froid avait repris une vigoureuse offensive. Les champs de glace s'étaient reformés. La banquise nous assiégeait.
CENDRARS, Dan Yack, Confess. Dan Yack, 1929, p.235.
3. SPORTS. Initiative de l'attaque. Par crainte de la riposte les Toulousains renoncèrent à jouer l'offensive (Le Monde, 5.10.1969 ds PETIOT 1982).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. 1636 offansiue (MONET). Fém. subst. de l'adj. offensif, sur le modèle de défensive. Le m. fr. connaît le subst. offensive au XVIes. 1587 (LANOUE, Discours pol. et mil., p.309: le Reitre a l'avantage aux offensives, et esgalité aux defensives).
STAT. —Subst. et adj. fém. Fréq. abs. littér.:1419. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 279, b) 166; XXe s.: a) 530, b) 5390.

offensive [ɔfɑ̃siv] n. f.
ÉTYM. 1587; de 2. offensif; d'après défensive.
1 Action d'attaquer l'ennemi, en prenant l'initiative des opérations. Assaut, attaque (→ Combat, cit. 6; infanterie, cit. 4). || Prendre, reprendre l'offensive. Attaquer. || Passer à l'offensive. || Plan d'offensive.Une offensive, attaque de grande envergure, exécutée à l'échelon d'une grande unité. || Préparer, déclencher une offensive. || Le jour, l'heure de l'offensive (→ Le jour J, l'heure H…). || La grande offensive. || Offensive victorieuse; offensive qui échoue.
1 (…) ils (les Allemands) avaient le choix entre deux attitudes : négocier une paix boiteuse, tandis qu'il en était encore temps, ou bien, reprendre désespérément l'offensive, pour essayer de vaincre avant l'arrivée massive des Américains.
Martin du Gard, les Thibault, t. VIII, p. 259.
2 (…) l'offensive de Champagne avait longuement grondé sur notre droite, et ses derniers remous déferlaient jusqu'à notre secteur, comme les vagues égarées d'un cyclone marin dont la fureur s'épuise au large.
G. Duhamel, Récits des temps de guerre, II, Lieutenant Dauche.
2 (1816). Attaque, campagne d'une certaine ampleur. || Offensive de paix. || Offensive diplomatique.Par ext. || Offensive verbale (→ Conjugué, cit. 1). || Offensives contre le pouvoir du ministre des Finances (cit. 2). Attaque.
3 C'est un grand avantage dans les affaires de la vie que de savoir prendre l'offensive : l'homme attaqué transige toujours.
B. Constant, Journal intime, p. 204.
(1931). Choses. || La première offensive de l'hiver. || Une offensive généralisée d'industrialisation (→ Industrialiser, cit. 3).Inquiétude aux offensives subtiles et sournoises (→ Éveil, cit. 4).
4 La généreuse rosée ruisselle, le mistral a différé son offensive.
Colette, la Naissance du jour, p. 30.
CONTR. Défense, défensive.
COMP. Contre-offensive.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем сделать НИР

Regardez d'autres dictionnaires:

  • offensive# — offensive adj 1 attacking, aggressive (see under ATTACK n) Analogous words: invasive, incursive (see corresponding nouns at INVASION): assaulting, assailing, attacking, bombarding, storming (see ATTACK vb) 2 Offensive, loathsome, repulsive,… …   New Dictionary of Synonyms

  • Offensive — Of*fen sive, a. [Cf. F. offensif. See {Offend}.] [1913 Webster] 1. Giving offense; causing displeasure or resentment; displeasing; annoying; as, offensive words. [1913 Webster] 2. Giving pain or unpleasant sensations; disagreeable; revolting;… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • offensive — of·fen·sive /ə fen siv/ adj 1: of, relating to, or designed for attack offensive weapons 2: causing displeasure or resentment; esp: contrary to a particular or prevailing sense of what is decent, proper, or moral depicted sexual acts in a… …   Law dictionary

  • Offensive — Of*fen sive, n. The state or posture of one who offends or makes attack; aggressive attitude; the act of the attacking party; opposed to {defensive}. [1913 Webster] {To take the offensive}, {To act on the offensive}, {To go on the offensive}, to… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • offensive — UK US /əˈfensɪv/ adjective ► causing someone to feel upset and angry, often because of being rude: offensive to sb »His comments were highly offensive to women. »The channel ran a series of grossly offensive advertisements …   Financial and business terms

  • offensive — [adj1] disrespectful, insulting; displeasing abhorrent, abusive, annoying, biting, cutting, detestable, disagreeable, discourteous, distasteful, dreadful, embarrassing, evil, foul, ghastly, grisly, gross, hideous, horrible, horrid, impertinent,… …   New thesaurus

  • offensive — ► ADJECTIVE 1) causing offence. 2) involved or used in active attack. 3) chiefly N. Amer. relating to the team in possession of the ball or puck in a game. ► NOUN ▪ a military campaign of attack. ● be on the offensive Cf. ↑ …   English terms dictionary

  • offensive — [ə fen′siv; ] for adj., also [ ô′fen΄siv] adj. [ML offensivus < L offensa,OFFENSE] 1. attacking; aggressive 2. of or for attack ☆ 3. designating or of the side that is seeking to score in any contest 4. unpleasant, as to the senses;… …   English World dictionary

  • Offensive — (v. lat.), der Angriff, im Gegensatz zur. Defensive (s.d.), besteht darin, daß die feindliche Macht aufgesucht u. angegriffen wird, der Offensivkrieg od. Angriffskrieg beginnt daher mit dem Einbruch in Feindes Land. Man unterscheidet dabei… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Offensīve — (franz.), das angriffsweise Vorgehen gegen den Feind im Gegensatz zum Abwarten desselben in der Defensive (s. d.). Man unterscheidet die strategische O., das Angriffsverfahren in der Kriegführung, und die taktische O., den Angriff auf dem… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”